3 choses importantes à retenir lors de l’éducation de votre chiot

3 choses a retenir lors de l'éducation de votre chiot

3 choses a retenir lors de l'éducation de votre chiot

3 choses importantes à retenir lors de l’éducation de votre chiot Il y a autant de façons d’élever un chiot que d’élever un enfant. En fait, il y a probablement une méthode par famille, en général ! Mais la plupart d’entre nous s’entendent pour dire qu’en ce qui concerne les animaux, certaines choses sont universelles et incontestées. 

Combien de fois avons-nous entendu dire : « Mon chien ne veut pas m’écouter » ou bien : « Il ne se comporte pas bien ». Voici donc trois choses auxquelles beaucoup de gens ne pensent pas quand il s’agit d’élever leurs chiens, et qui sont pourtant incontournables pour lui assurer une bonne éducation.

1-Utiliser des commandes simples et cohérentes

Les chiens ne comprennent pas notre langue, tant que nous ne leur enseignons pas. Ce que nous aimons le plus chez les chiots, c’est la façon qu’ils ont de se concentrer sur nous, ou sur la façon dont nos vies deviennent les leurs. 

Au début, ils nous étudient pour apprendre notre langage corporel, nos expressions faciales et nos intonations. Jusqu’à ce qu’on leur apprenne la langue, c’est tout ce qu’ils ont. Si nous leur disons : « Tu veux sortir ? » un jour, « Tu dois aller faire pipi ? » le lendemain, et « pipi ? » le troisième jour, ce n’est pas très clair pour eux. 

Si malgré cela ils savent ce que nous voulons, c’est uniquement parce que nous avons pris la laisse et que nous nous sommes dirigés vers la porte avec un visage souriant ! Si vous voulez accélérer sa formation et lui apprendre 3 fois plus vite, apprenez-lui VOTRE langue. 

Il faut choisir UNE commande pour CHAQUE comportement et s’y tenir. Dites à tous les membres de votre famille d’utiliser les mêmes mots et les mêmes ordres, et vous serez étonnez de voir à quel point votre chiot apprend vite à obéir !

2-Connaitre mieux votre chiot

2. Le métabolisme d’un jeune chiot s’accélère plus vite que nous ne le pensons. Plus votre chiot est jeune, plus il grandit vite, plus il a besoin de nourriture et d’eau pour alimenter son métabolisme, et évidement, plus il doit souvent faire ses besoins. 

Ne punissez pas votre chiot lorsqu’il a un petit accident de propreté car c’est plus votre faute que la sienne. L’âge de votre chiot en semaines et la taille de sa race déterminent la fréquence à laquelle il doit sortir. 

Une fois par heure n’est pas trop souvent pour un grand chiot de 6 semaines, surtout si c’est l’été. Les chiens adorent les odeurs excitantes à l’extérieur, il n’y a donc pas d’excuse pour l’avoir constamment à la maison passé les 7 ou 8 semaines. Juste après une sieste, après qu’il ait mangé et après sa toilette sont les moments clés pour sortir, et il vous signalera. 

S’il est heureux de mâcher un jouet et se lève soudainement le nez par terre, bougez vite ! Et chaque fois qu’il a fait ses besoins après ça, félicitez-le « Quel bon garçon ! », « Bravo !» et ainsi de suite. Les chiens adorent voir nos visages souriants, et ils feront tout pour l’obtenir.

3-Utiliser les méthodes de corrections de comportement positive

3. Les chiens vivent selon nos expressions faciales et notre langage corporel. Pour cette raison, la pire punition à donner à votre chien, c’est de le mépriser et de vous détourner de lui. 

Vous pouvez alors voir sa queue cesser de remuer et tomber et son regard devenir triste. Vous n’aurez pas besoin de reproduire souvent cette méchante punition car il apprendra, c’est garanti. Cela dit, sa capacité d’attention n’étant que de 3 à 5 minutes, ne le méprisez pas longtemps. Revenez-vite à des sentiments plus heureux et adressez-lui un regard affectueux ainsi que quelques caresses. 

Les châtiments corporels ne sont jamais nécessaires. Utilisez des commandements cohérents et de gentilles louanges et il saura ce que vous attendez de lui avant même que vous ne le sachiez vous-même ! Il deviendra un maître de votre langage corporel et de vos expressions faciales en un rien de temps. 

Conclusion:

Naturellement, il existe de nombreux autres aspects concernant l’éducation de votre chiot. Utiliser la gentillesse fonctionne aussi bien pour les chiots que pour les enfants. De cette façon, vous aurez un chien heureux, bien équilibré et obéissant pour la vie. Ces trois conseils importants, utilisés avec assurance et constance, le mettront sur la bonne voie et vous rendront plus serein pour son avenir à vos côtés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page